Vie de papa: tartare et sports

Qu’est-ce qu’on en commum le tartare de boeuf et le sport?

Absolument rien si ce n’est que le premier a permis d’agrémenter ma soirée composée du deuxième.

Donc, ce sera un billet en deux volets. C’est que suite à un message sur Facebook à propos de mon tartare, plusieurs voulaient ma recette! Ça suit dans la deuxième partie du billet (après les ——).

Mais, avant, parlons sports un brin!

Gros samedi dans le monde sportif hier!

Plusieurs attendaient avec impatience le combat entre Jean Pascal et Lucian Bute.

Il y avait de la fébrilité dans l’air comme on n’en avait pas ressenti pour un événement sportif depuis longtemps.

Et comme c’est souvent le cas, l’événement n’est pas à la hauteur de l’engouement suscité.

Le combat entre Pascal et Bute n’aura pas été un grand combat.

Qu’on aime ou pas Pascal, il a gagné clair et net ce combat qui fut plutôt ennuyeux!

Alors, ne nous étendons pas plus sur le sujet!

En fin d’après-midi, j’ai assisté à la rencontre de l’Océanic au Colisée de Rimouski qui accueillait les Mooseheads d’Halifax et le meilleur joueur de hockey junior au Canada (peut-être au monde), Jonathan Drouin.

Encore une fois, l’engouement de cette rencontre très attendue à Rimouski nous aura laissés sur notre appétit.

Une gênante défaite de 8 à 1 pour l’Océanic devant la meilleure foule de la saison. Désolant…

Au retour à la maison, en préparant et dévorant mon fameux tartare, j’écoutais la partie des Canadiens qui affrontaient les Maple Leafs à Toronto. Une bonne partie, mais une autre défaite!

Au moins, les Canucks et les Flames se sont chargés du spectacle et Eugénie Bouchard a remporté une superbe victoire au milieu de la nuit en tennis!

———————————————————————-

En début d’après-midi, j’ai mélangé ensemble et réfrigéré pour quelques heures les ingrédients suivants:

– 3 c. à soupe d’huile d’olive

– 2 c. à soupe de moutarde à l’ancienne

– 1 c. à thé de moutarde de Dijon

– 1 c. à soupe de vinaigre de vin rouge

– 1 c. à soupe de câpres, hachées

– 2 c. à thé de sambal oelek

– sel et poivre

Finalement, j’ai ajouté à tout cela et mélangé et fait cuire à 350 degrés (!):

– surlonge, haché finement

– 1 échalote, hachée finement

– 1 jaune d’oeuf

– 2 c. à soupe de persil frais

– 1 c. à soupe de jus de citron

Et laissez-moi vous dire que c’était délicieux! La prochaine fois, je vais ajouter un peu plus de jus de citron tout simplement et peut-être une goûte de tabasco, quoique le sambal oelek est assez piquant déjà. Et pour ne pas prendre de mérite que je ne mérite pas, j’ai simplement modifié un peu une recette de Ricardo qu’on retrouve en ligne!

Mais, pour une première, ce fut merveilleux pour mes papilles gustatives!

 

tartare vino

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s