Dans mes oreilles: spécial Tony Sly

Cela faisait quelques semaines que je n’avais pas fait un billet « Dans mes oreilles ».

Hier, la planète apprenait le décès de Tony Sly, guitariste et chanteur du groupe No Use for a Name.

Ce groupe aura été un de mes groupes fétiches pendant plusieurs années. Je les ai découverts avec Leche Con Carne sorti en 1995. Par la suite, ce fut les albums The Daily Grind et Incognito qui trouvèrent le chemin de mon vieux « tape à cassette ».

En 1997 et 1999, alors que la scène punk était à son sommet, NUFAN sortit les albums Making Friends et More Betterness qui auront joué des centaines de fois dans mon lecteur cd.

Au cours des années 2000, ils ont lancé quelques albums et continué à faire quelques tournées en plus des projets solos que Tony Sly a eus, notamment avec Joey Cape de LagWagon.

J’ai eu la chance de voir No Use for a Name à plusieurs reprises en spectacle, peut-être une dizaine de fois.

J’essaie de me rappeler où et quand exactement, mais il y a deux spectacles qui me reviennent surtout en tête.

Un de ces spectacles a été à Calgary à l’été 1998. Je travaillais dans le sud de l’Alberta et j’avais profité d’une journée de congé pour aller les voir. Après le show, j’avais pris un verre avec Tony et les autres membres dans un bar de Calgary, le Ship and Anchor sur 17th Ave.

L’autre spectacle dont je me souviens trop bien fut en 1999, à Londres en Angleterre. J’étais sur la fin de mon voyage et les fonds commençaient à manquer. J’avais passé la nuit dans un café internet où on pouvait rester gratuitement. En surfant cette nuit-là, j’étais tombé sur l’annonce de leur show avec Mad Caddies et Tilt pour le soir suivant dans un coin de Londres que je ne connaissais pas.

C’est avec mon énorme sac à dos que je me suis pointé au show pour un spectacle qui fut des plus mémorables.

Je pensais bien aller voir NUFAN et Tony Sly en solo au Festival Envol et Macadam à Québec en septembre. Malheureusement, ce ne sera plus possible.

Repose en paix Tony Sly. Thanks for the memories.

Publicités

Une réflexion sur “Dans mes oreilles: spécial Tony Sly

  1. J’aime ton écris Frank! Repose en Paix Monsieur Sly!
    Moi aussi j’ai eu la chance de le suivre et le voir a plusieurs reprises!
    No use For A Name, tu vas continuer a jouer dans mes playlists et jme promet de garder une vieille cassette de PUNK a ton honneur!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s