Livre: retour sur le Salon du livre de Québec

Quelle belle aventure que je viens de vivre!

Finalement de retour d’un éreintant, mais combien agréable voyage de trois jours à Québec.

J’ai eu la chance de participer au Salon du livre. C’était mon premier salon avec mon « nouveau » livre. Mon premier salon avec mon éditeur Michel Brûlé qui possède les Éditions Cornac (ma maison d’édition), les Intouchables et les Éditions Michel Brûlé.

Voici comment j’ai vécu ce weekend.

C’est toute la petite famille qui est venue avec moi à Québec. Bébé Eliot et maman Cynthia étaient donc du voyage. J’étais heureux de les avoir à mes côtés pour cette aventure excitante.

Ma première séance de signature étant prévue pour vendredi midi, nous avons pris la route tôt le matin, immédiatement après le boire de bébé vers 7h. Nous n’étions pas encore sortis de la ville qu’il dormait déjà. Il s’est réveillé trois heures plus tard lorsque j’ai mis l’auto sur le « park » à l’hôtel à Québec.

Tu parles d’un bon bébé voyageur!

Après avoir déchargé tout le « stock », parce que ça en prend en maudit des affaires pour trois jours avec bébé à l’hôtel, j’ai pris seul la route du Salon. Cynthia devait venir me rejoindre avec sa tante (et bébé bien sûr) un peu plus tard dans l’après-midi.

Une fois sur place, je suis allé à la rencontre de ma nouvelle famille (d’éditions on s’entend).

Pour cette première séance de signature, je voisinais la sympathique Cathleen Rouleau qui a écrit la série Z (littérature jeunesse) ainsi que Jade Bérubé qui a écrit Nikki Pop.

En passant, s’il y a une chose que j’ai vraiment aimée de ma fin de semaine aura été de côtoyer tous ces auteurs de littérature jeunesse qui se retrouve sous l’aile de Michel Brûlé. Les Intouchables et Cornac regorgent d’auteurs de littérature jeunesse drôlement talentueux. J’ai fait le plein de livre!

Après un 2h30 qui aura passé trop rapidement, j’avais quelque temps à passer avant ma séance de signature suivante. J’ai pu en profiter pour faire un bon tour du Salon.

En début de soirée, j’avais une autre séance de signature. Cette fois, j’ai fait la connaissance de Chloé Varin qui a écrit Planches d’enfer et de Élizabeth Lepage-Boily et sa série Maude.

J’ai aussi revu ce jour-là Sylvain, l’éditeur de ma première édition de mon livre aux Éditions Première Chance ainsi que Catherine Bourgault, une auteure de la même maison d’édition qui est tellement gentille!

Après ma séance de signature qui s’est terminée vers 18h30, j’étais attendu à l’hôtel où mes parents et ma marraine m’attendaient pour aller souper. Ma marraine Sonia était dont heureuse de faire la connaissance de bébé Eliot!

C’est complètement exténué de cette première journée de Salon (et de voyagement), mais oh combien heureux que je me suis couché!

Samedi matin, toute la petite famille prenait le chemin du Salon pour ma séance de signature prévue de 9h à 11h.

Je côtoyais à nouveau Élizabeth, ainsi que Paule et Christophe, un confrère de chez Cornac. Cristophe a écrit la série Yoyoman et il est très divertissant à avoir comme voisin de stand! Avec ses « tricks » de yoyo, il attire la foule et la divertit. En plus, c’est un enseignant de 5e année au primaire et il est tellement sympathique.

J’ai eu de la belle visite ce matin-là puisque Cynthia et Eliot ainsi que mes parents ont passé l’avant-midi avec moi!

Suite à ma signature, j’ai été piquer un brin de jasette avec la toujours souriante Stéphanie Deslauriers qui a écrit sur l’autisme. Elle était venue me voir auparavant à mon kiosque. Une autre belle rencontre que ce fut!

Il y a aussi Marie Potvin que je connaissais par Twitter et dont j’ai commencé le livre dernièrement à qui je suis allé faire un brin de jasette. Une autre auteure tellement gentille!

Après une merveilleuse séance de signature, on prenait la route d’un bon resto pour un diner avec famille et amis.

En soirée, c’est chez Bernie et Anne, de bons amis depuis tant d’années (Bernie et moi avons travaillé et voyagé ensemble dans l’Ouest au début du millénaire) que nous avons soupés. Eliot a fait la connaissance de sa nouvelle flamme, la jolie Ève qui est née fin janvier.

Dimanche, c’était déjà le temps de préparer les bagages, d’aller au Salon pour une dernière séance de signature, encore de 9h à 11h, et de reprendre la route.

Je partageais le stand avec Chloé, Paule et Cristophe. Puisque c’est un peu plus tranquille en début de journée, nous avons eu le temps d’échanger davantage. Ils sont tellement gentils et sympathiques!

J’ai fait le plein de livres auprès de mon éditeur! J’ai pu acheter les Planches d’enfer, Z, Yoyoman et Maude, entre autres!

Il restait un dernier auteur que je tenais à rencontrer avant de prendre la route et il s’agissait de Luc Gélinas, journaliste à RDS qui signe aussi la série « C’est la faute à… » (Ovechkin pour le 1er tome, Mario Lemieux pour le 2e). Nous avons échangé une dizaine de minutes sur le fait que c’est intéressant et important d’écrire pour les jeunes garçons, sur mon livre à moi, sur son gars qui a été repêché par l’équipe de hockey junior de ma ville (l’Océanic de Rimouski).

C’était déjà le temps de retourner à l’hôtel retrouver copine et bébé et de prendre la route pour la maison, la tête pleine d’idées, le visage illuminé par toutes ces belles rencontres faites durant le weekend.

Vous avez surement remarqué que, jusqu’à présent dans ce billet, j’ai parlé de ma famille, de mes amis, des auteurs que j’ai rencontrés.

Je voulais garder le meilleur pour la fin.

Durant ces trois journées de présence au Salon du livre de Québec, j’ai rencontré une tonne de personnes qui sont venues pour me voir, pour me parler, pour me raconter leurs histoires, pour me dire combien Charles-Antoine et ma famille les ont inspirés. D’autres qui ne me connaissaient pas et qui prenaient quelques minutes pour s’intéresser à mon livre, à mon histoire.

J’ai revu des amis et de la famille que je ne vois pas souvent. Des connaissances des réseaux sociaux que je rencontrais pour une première ou deuxième fois. Des personnes impliquées auprès des familles vivant un deuil périnatal. Des gars de mes ligues de hockey virtuelles.

Bref, il y a trop de monde pour tous vous nommer, mais sachez mes amis que j’ai eu tellement de plaisir à vous accueillir à mon kiosque lors des trois derniers jours. Ça m’a touché énormément que vous vous déplaciez pour moi, que vous preniez le temps de venir me dire un bon mot.

Merci d’avoir fait de ce Salon une expérience inoubliable! Merci à ma maison d’édition de me permettre de vivre ces journées magiques! J’ai déjà hâte au prochain.

D’ici là, je crois bien me mettre à écrire autre chose! J’ai été tellement inspiré par ce court séjour dans la vieille Capitale.

Et une dernier merci à ma copine de m’avoir accompagné avec bébé cette fin de semaine. Avec toi à mes côtés, je me sens invincibles! Nous sommes chanceux, Eliot et moi, de t’avoir dans nos vies!

IMG_1241Séance de signature au stand!

IMG_1242

IMG_1243La charmante Stéphanie Deslauriers qui me signe un livre!

IMG_1257Les amoureux: Ève et Eliot!

IMG_1260Eliot relaxe à l’hôtel!

IMG_1261Cristophe Bélair, le sympathique et divertissant auteur de la série Yoyoman

IMG_1262Chloé Marin, la merveilleuse auteure de la série Planches d’enfer

IMG_1263Mes achats du dimanche matin!

IMG_1265Nos achats à Cynthia et moi durant la fin de semaine!

Publicités

3 réflexions sur “Livre: retour sur le Salon du livre de Québec

  1. Bonsoir

    Je suis très contente de vous avoir rencontrer ,avant tout pour votre histoire qui m’a très marqué ,et c est mon conjoint (sébastien racine .sim hockey) qui m’a parler de vous et de ce que vous avez vécu ,,,,,vous êtes quelqu un qui gagne à être connu et vous êtes très sympathique ,,,,,,,et j espère bien que vous ecrirez d autre livres qui nous feras plaisir d acheter et de lire ,,,,et si vous êtes à nouveau au salon du livre ,nous irons vous voir à nouveau avec plaisir ,,,,pour finir merci d avoir partager avec nous ce 13 jours ,,,,,,bonne soirée

  2. C’est par hasard que j’ai trouvé un lien sur votre livre il y a quelques jour. J’ai commencer a le lire et je suis tellement touché que je n’ai pu m’empecher de venir voir sur le net si j’en trouverai plus a votre sujet. J’ai été au salon du livre et j’ai chercher beaucoup pour trouver un livre sur le sujet, que je n’avait pas déja bien sure. Et je n’ai pas du etre la au bon endroit au bon moment mais je ne vous ai pas vu. Votre livre me touche car j’ai l’impression de lire un peu mon histoire. Mon conjoint vient de mont-joli donc je reconnait les lieux que vous décrivez au début et je reconnait malheureusement tout les noms de medecin et specialiste qui ce sont occupés de vous. (j’en suis encore qu’au tout début du livre) Dr drolet, Dr Gouin et Dr Gekas sont des spécialiste que j’ai du voir il y a peine 1 mois. Mon petit garcon, Éliott (je suis convaincu que vous trouvez ce nom magnifique) avait une triple malformation cardiaque et j’ai du avoir une interruption de grossesse le 21 mars car contrairement a votre merveilleux petit ange, il n’avait pratiquement pas de chance de survie et encore moin avec une belle qualité. J’ai hate de poursuivre votre livre, je sais pas comment je vais faire pour le fermer pour moi fermer les yeux pour dormir. J’aurai aimé vous rencontrer au salon du livre mais au moin le destin ma fait tomber sur votre livre. Merci de l’avoir écrit, on en trouve tellement peu.

    1. Bonjour Johanie,

      Une grosse pensée pour vous et votre petit Eliott. Je peux imaginer ce que vous avez vécu comme émotion dans les dernières semaines même si chaque histoire est différente.

      J’espère que vous réussissez à surmonter la pente. Elle est parfois raide à monter cette pente, mais on y arrive de jour en jour, je peux vous le dire.

      Dommage qu’on ce soit manqué au Salon du livre, ça m’aurait fait plaisir d’échanger avec vous. Ce sera pour une autre fois peut-être.

      D’ici là, n’hésitez surtout pas à m’écrire si vous en sentez le besoin!

      Bonne journée!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s