Vie de papa: Eliot – en Gaspésie

S’il y a bien un endroit que j’adore, c’est la Gaspésie. Depuis plusieurs années que j’y vais en été tous les ans.

J’ai deux endroits de prédilection : Carleton et Percé.

Depuis qu’une bonne amie a déménagé à Carleton, c’est encore plus plaisant d’aller dans ce magnifique coin de pays pour la voir, elle et sa petite famille.

Puisque j’en suis déjà à ma dernière semaine de congé de paternité et que l’envie de bouger était de plus en plus présente, nous n’avons pu refuser une belle invitation à aller visiter nos amis.

Malgré le fait qu’on va chaque été dans ce beau coin de pays, ça devait bien faire depuis le milieu des années 90 que je n’étais pas allé en Gaspésie durant la saison hivernale. À tout le moins, que je ne suis pas allé plus loin que Matane ou Amqui.

Nous avons donc pris la route lundi matin pour une belle promenade de trois heures vers Carleton.

Ça ne faisait pas plus d’une minute que nous étions sur la route que nous étions déjà arrêtés… Un accident dans une grande côte juste à côté de chez nous perturbait le trafic. Après un petit quinze minutes d’attente à regarder la neige tomber, parce qu’il neigeait quand même pas mal à la maison, nous avons pu reprendre la route.

Nous avons fait un petit arrêt en chemin à l’école de Ste-Angèle-de-Mérici où j’ai enseigné il y a deux ans. C’est toujours un plaisir d’aller voir mes anciens élèves et de constater à quel point ils ont grandi. En plus, plusieurs bons amis enseignent à cette école! Ce fut un bel arrêt dans notre petit périple.

Par la suite, il ne restait qu’une petite balade d’un peu plus de deux heures pour rejoindre nos amis.

Ce fut très plaisant de revoir Caro et Charles qui nous ont reçus avec gentillesse et générosité. Ce fut également amusant de revoir Jacob, la tornade de deux ans et demi ainsi que sa petite soeur, Julia, une des « prospects » à Eliot qui est d’un mois son ainé.

Petite après-midi à relaxer, un bon souper, du vino, des rires, un dodo sur le divan très tôt et nous étions mardi matin c’était déjà l’heure de commencer à penser à repartir (oui, ce fut un voyage expéditif).

J’ai tout de même pu aller visiter lundi en fin d’après-midi, un endroit que j’adore à Carleton, la Brulerie du Quai. J’espérais voir son sympathique propriétaire et « crack » de café, Dany, qui était malheureusement absent. Ce n’est que partie remise!

Donc, mardi, après le boire suivant le diner, nous avons donc repris la route. Eliot a fait ça comme un champion. Il n’aura pas dit un mot pendant tout le trajet. Il devait toujours être sous l’effet de sa rencontre de deux jours chez Julia!

Eliot nous a montré que ce ne sera vraiment pas compliqué de voyager avec lui, pourvu qu’on se « time » avec ses boires.

Merci mes amis pour votre accueil chaleureux! On remet ça bientôt je l’espère bien.

Eliot et Julia en pleine discussion!

IMG_1084

Même en vacances en Gaspésie, Eliot a une petite pensée pour son parrain Pat aka Buzz!

IMG_1086Carleton en hiver!

Publicités

Une réflexion sur “Vie de papa: Eliot – en Gaspésie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s