Vie de papa: bédaine = propriété publique?

Pour faire suite à mon billet de dimanche qui demandait pourquoi les gens ne se mêlent pas de leurs affaires en ce qui a trait à la grossesse et l’éducation des enfants (lire: Vie de papa: se mêler de ses affaires), ce nouveau billet se veut une suite logique. Suite à plusieurs commentaires reçus, j’ai décidé de pondre ce billet. Vous pouvez d’ailleurs lire quelques uns de ces commentaires à la fin de cet article.

Donc, en plus de ne pas se mêler de ses affaires, pouvez-vous bien m’expliquer pourquoi la bedaine d’une femme enceinte devient une propriété publique?

Je m’explique…

Combien de fois de purs étrangers se permettent de toucher et flatter la bedaine d’une femme enceinte? Est-ce que c’est écrit « bar ouvert » sur le bedon?

Chaque fois que je vois un étranger (une personne que la maman ne connait pas du tout) mettre sa main sur le ventre d’une femme enceinte (que ce soit Cynthia ou une autre personne), je ressens un certain malaise. Et on peut souvent lire ce malaise dans le visage de la future maman.

Généralement, les mamans en devenir sont trop bonnes et gentilles pour dire quoi que ce soit, même si cela les importunes.

Mais, certaines personnes mériteraient de se faire remettre à leur place.

En se mettant dans la peau de la femme enceinte, on peut imaginer à quel point cela doit être désagréable de se faire taponner de la sorte par monsieur et madame tout le monde.

Peut-être que ce n’est pas si pire que cela. Peut-être que je suis dans le champ. Mesdames, qu’en dites-vous?

————————————————————

Voici quelques commentaires laissés sur mon blogue ou mon mur Facebook sur le sujet :

« Et, j’ajoute que mon bedon, aussi rond, joli, gros…, soit-il, n’est pas un bien public! »

« Lorsque l’on porte un enfant, on est “enceinte”, pas “une sainte”… »

« De toute façon une femme qui entre en âge de procréer devient un bien public, un utérus! Tout le monde se mêle de savoir si elle veut des enfants , combien, quand…puis chacun y va de son conseil, de son jugement pendant la grossesse (par exemple avez vous remarqué que les inconnus se sentent autorisés à caresser le ventre des femmes enceintes dans la rue? Ça m’a toujours choqué, car avant d’être un ventre c’est une personne!) et ça ne se calme pas avec l’arrivée du bébé… »

« Tk, si un jour ma bedaine devient une bedaine de bébé…. Je ne serai pas gentille! Crois-moi! Haha!!!! »

« OMG quand j’étais enceinte je suis allée magasiner et une madame à littéralement capoter en me voyant la grosse bédaine! Elle a ouvert mon manteau (c’était un manteau de maternité, alors il ne s’attachait qu’en haut) et elle arrêtait pas de me flatter 0__0 J’étais tellement surprise que je n’ai même pas réussi à lui dire de me lâcher! Un moment très désagréable… »
« effectivement tout le monde se croit tout permis et tout jugement….la bedaine dune femme enceinte lui appartient..alors inconnu vous abstenir de toucher comme si c’était la votre… »

Publicités

13 réflexions sur “Vie de papa: bédaine = propriété publique?

  1. Moi je le disais, ça me dérangeait bcp.

    J’ai aussi déjà taponnée le ventre d’une « matante » en passant mes commentaires comme elle venait de le faire.

    Ensuite vient le taponage des bébés. Ces mêmes matante qui enlève le pare-soleil ou les couvertes sur le siège pour mieux voir et se permettent de toucher… Ça me rendait agressive.
    Une fois au magasin avec mon frère une dame à pincée les joues de son garçon alors bébé. À la seconde où elle s’est enlevé la tête de la poussette, il lui a pincé une joue en disant: »ha la vieille matante, qu’elle est pu petite.. » le malaise créer, je te dis pas! J’ai tellement rit! C’est devenu un moment epic

  2. hihi attend quand le bébé va sortir de la bédaine et que tous les « pognasseux » viendront lui toucher le visage et lui enlève sa suce…sans parler de ceux qui vont essayer de le faire rire au centre commerciale. C’est encore pire!

    1. tout a fait raison ! mon garcon a un an et quand il etais plus petit sa me fesais capoter comment les gens dans les centres d’achat sont  »taches !  » … cetais rendu ridicule ! mais mon fils a developper un truc il se mettais a crier et pleurer quand un visage inconnu l’approchait ! depuis ce jour jai mAintenant la paix ! hihihi donc courage avec la bedaine ! le pire s’en vient 😉

  3. Quand ma fille est née ma plus grande crainte était que de purs inconnus viennent lui murmurer des mots doux à un pouce du visage et viennent lui taponner les mains. Je sais un bébé c’est mignon mais cela ne donne aucunement le droit à qui que ce soit ( je parle ici d’inconnus) de se permettre de poser de tels gestes!

  4. Ben moi, ça ne m’a jamais dérangé!!! J’avais des vêtements par-dessus cette bédaine et j’en étais si fière!!! La vie est trop courte pour que je me frustre pour ce genre de comportement…juste plein de gentillesse!!

    Frances

  5. C’est vrai qu’il n’y a pas assez de gêne pour toucher les bedons! Lors de mes derniers mois de grossesse je m’étais promis de tâter la bédaine de la prochaine personne qui allait se permettre de toucher à la mienne sans permission. Vous savez les petites bédaines de bières ou d’embonpoint… mais bon, ça ne s’est pas produit et j’ai gardé ma bédaine pour moi et mon chum.

    Même en étant fière de ma bédaine, le monde qui la touchait entraient VRAIMENT dans ma bulle.

  6. Ah my god, je ne croyais pas qu’il pouvait y avoir des gens aussi intenses! Pour ma part, comme j’adore les enfants, je les regarde beaucoup, mais jamais, au grand jamais je vais aller toucher le bébé d’un inconnu! J’ose dire aux parents qu’ils ont un bel enfant, quand ils semblent partants pour jaser, je demande parfois leur âge, mais jamais plus. Je sais à quel point ça peut être tannant! Mais de là à taponner les bébés et les mamans???!!! Le père d’une de mes amies se permettait de dire aux femmes enceintes à quel point il les trouvait belle (il était vraiment sincère) mais jamais pour taponner une bédaine… Ayoye, vos témoignages me font maintenant anticiper certains aspects de la grossesse auxquels je n’aurais jamais pensé! Mais j’adore que l’on rende la pareille aux matantes tannantes! 😉

  7. Je crois qu’il y a des gens effectivement déplacé. Mais durant mes trois grossesses en trois ans, je dois aussi avouer que,lorsqu’une inconnu m’arrêtait pour me féliciter et me dire que j’étais belle, c’était à la fois très agréable. Et à l’occasion, certaines personnes, qui avaient beaucoup de respect, me demandaient si elles pouvaient toucher mon ventre. Pour moi, c’était une fierté alors, ça me faissait plaisir…mais on s’entend, on lève pas mon chandail là ni m’enlève mon manteau !!! hihi!! :0)

  8. Disons que pour ma part, personne ne me fait ce que je ne veux pas qu’on me fasse et malgré que je sois douce de nature si on ne se gêne pas avec moi ils le savent très vite. Avec les années, plus on avance en âge et plus on s’ affirme, lorsque l’on est plus jeune on ne sait trop quoi dire ou quoi faire face à des comportements qui nous irritent ou nous importunent mais c’est ça le respect . Apprendre à se faire Respecter est un dû ,comme on respecte les autres les deux vont dans le même sens. lorsque l’on resssent un inconfort, qu’on sent un malaise c’est que ça nous dérange , remettre les gens à leur place est tout à fait légitime. Un bedon de femme qui attend un enfant est la maison du bébé et non de tous et chacun . Qui peut y poser sa main c’est à la maman de décider , personne d’autre. c’est mon point de vue bien personnel mais j’ai eu à vivre ça moi aussi , une femme qui attend un enfant est en mode de protection le malaise vient du fait qu’elle protège déjà son enfant . Avan

  9. Avant de se permettre de flatter la bedaine d’une future maman qui est déjà maman puisqu’elle le porte, on demande la permission ce n’est que dans la normalité des choses de ce faire. Oui je suis consciente qu’il y a des gens qui n’ont aucun savoir vivre et qui se permettent tout mais il y a aussi les gens qui sont respectueux . Le bedon d’une maman est un temple sacré c’est comme ça qu’on devrait le voir avant tout.

  10. public vous dites…une fois, mon -bébé avait à peu près 9 mois et 8 dents; une femme lui a mise son doigt dans la bouche pour voir s’il avait des dents: elle venait de sortir du Dollo…non mais, j’ai fait ni une ni deux pis je lui ai ramassé l’doigt. Elle me répond: ha oui, c’est vrai, ça mord a cette âge là!! Non mais, faut-tu être à off pas à peu près!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s