Livre – auto-édition

Depuis quelques jours déjà, j’ai terminé la partie écriture de mon livre. Ce n’est pas nouveau, j’en parlais dimanche dernier sur ce blogue (lire: Vie de papa: livre – écriture terminé).

Depuis, j’ai fait quelques relectures pour faire le plus d’amélioration possible. Ce n’est quand même pas évident de relire son propre travail et de se chercher des « bébittes ».

Alors,  j’ai demandé à deux amies (une auteure et une autre qui a coordonné la publication de 2 livres) qui ont suivi notre histoire dans les derniers mois, mais qui me sont quand même assez étrangères de lire ce que j’ai écrit et de me donner leurs opinions. Ça me donnera une vision extérieure à ce que j’ai écrit et je pourrai faire les correctifs nécessaires.

J’ai aussi commencé à penser à la façon de mettre en marché ce livre. Parce que, après tout, c’est aussi ça le but de toutes ces heures passées à écrire et tout et tout!

Puisqu’aucun éditeur n’est venu sonner à ma porte, chose qui m’aurait des plus surpris, je dois songer à courir les éditeurs ou m’auto-éditer. Je dois vous avouer que je penche de plus en plus vers cette deuxième option.

Avec un éditeur, c’est certain qu’on bénéficie de beaucoup d’aide pour la publication d’un livre. Par contre, on ne contrôle plus tout à fait notre produit et les redevances à l’auteur sont minimes.

Avec l’auto-édition, je resterai en contrôle complet de mon oeuvre. Par contre, les risques financiers sont plus grands puisque je devrai assumer moi-même tous les frais reliés à ce processus. Il faut éviter d’imprimer 1000 livres et de rester pris avec 700 livres dans des boites au sous-sol et ainsi assumer les pertes financières reliées à l’impression et la production.

Comme vous le voyez, c’est assez complexe comme cheminement. Mais, je sais que le jeu en vaut la chandelle!

Il y a aussi le fait qu’en m’auto-éditant, je n’aurai surement pas à attendre des mois et des mois avant d’être publié.

Alors, un livre sur le marché avant la fin de l’été? Ce serait mon souhait le plus cher pour le moment!

Je vous tiens au courant des prochains développements!

Publicités

14 réflexions sur “Livre – auto-édition

  1. Fais confiance en la vie et cette idée d’auto-édition te vient p-ê directement de ton ange… Bonne chance et tu peux en réserver un pour moi. Fais une pré-vente, tu auras une idée de la quantité. Et ça t’aidera au financement. Et oui, ça se fait. Surtout un gars, comme toi, qui a une belle notoriété et une bonne réputation. La risque n’est pas très grand pour le public. Bonne chance!!!

  2. Mosus… Mon commentaire a disparu… Je recommence.
    Fais confiance en la vie! C’est p-ê même de ton Ange que vient l’idée d’auto-édition. Moi, je te dis tout de suite que je t’en réserve un exemplaire.
    Pourquoi ne pas faire une une pré-vente? Tu aurais une idée du tirage à réaliser. Ben oui, ça se fait et le risque n’est pas très grand pour le public. Un gars comme toi avec une belle notoriété et une bonne réputation.
    Bonne chance!

  3. J’ai été co/auteur dans l’écriture d’un livre et ça a été publié par les Editions de Mortagne à Boucherville. Il est évident que c’est un long processus. Éviter le + possible les fautes d’ortographes, il faut que ça ait du coffre que ça se tienne avant même de le présenter à un éditeur . Par contre il y a de l’aide bien sûr ça n’a pas pris beaucoup de emps en ce qui nous concerne et il faut faire homologuer pour être sûr que ce livre ne soit pas plagié par d’autres. ce sont eux qui s’occupent de ça

  4. C’est certain que les profits sont minimes , mais les coûts sont énormes pour éditer soi-même . C’est très rare qu’un éditeur ira chercher une personne pour lui demander d’écrire sur sa vie ou autre, mais par contre je demeure persuadée que ce livre se vendra à plusieurs exemplaires, c’est un fait vécu pas une histoire et les gens qui auront vécu le même drame, d’autres également seront intéressés à savoir comment vous avez traversé toutes ses épreuves . ça peut aider beaucoup de personnes à s’en sortir . ça ne peut faire que du bien j,en suis certaine. c’est une très bonne idée que d’avoir pensé à partager

  5. votre vécu vous avez beaucoup de coeur, votre histoire n’est point banale, votre courage non plus n’est pas banal, mais bien vous assurer que votre écrit soit homologué avant de le faire parcourir at large . C’est le même procédé pour un CD un Chanteur, un interprète qui écrit ses propres chansons il droit avoir ses droits d’auteur avant pour s’assurer que personne ne se permettra de plagier

  6. Habituellement lorsqu un livre est prêt à être mis sur les tablettes, il y a un procédé pour mettre en route la vente du produit, que ce soit par la télévision, la radio, etc….. ça peut être dans un centre commercial plusieurs façons de procéder peuvent être bonnes on loue un local etc….. souvent il ont des attachés de Presse également mais par contre il reste peu à l’auteur. Sinon il faut s’occuper de tout soi-même en voyant ce que ça peut rapporter au bout de la ligne, mais c’est un sujet accrocheur il n’y a pas de doute là dessus .

  7. Je suis une excellente vendeuse francois et je vous connais vous et l’histoire je peux te donner un coup de main pour la vente du livre ici en gaspésie…..

  8. Effectivement, moi aussi j’ai eu à jongler avec ces deux options suite à l’écriture de mon roman… Comme je voulais le faire éditer dans la région et que je n’ai trouvé que 2 maisons d’édition dans le coin (dont une qui a totalement changé sa vision de l’édition d’auteurs), il ne me restait que la possibilité d’éditer moi-même mon roman… Mais pour l’instant, il demeure encore dans la mémoire de mon ordinateur et aussi, tout au fon de mon coeur (parce qu’on y met du coeur à l’ouvrage)… J’ai trop peur des risques financiers.. Par contre, votre histoire à vous, je suis convaincue que les gens voudront la lire, sans hésiter. Alors je te dis: lance-toi!!! Et bonne chance!!!

  9. Le tirage numérique commence à 1 exemplaire, avec une série de 50 exemplaires ont commence à avoir un prix unitaire raisonnable et ensuite les prix sont encore dégressif, le must, c’est de pouvoir faire toutes les simulations en ligne en changeant la quantité de livres pour ensuite pouvoir faire ses simulations de prix de vente.
    Un site à visiter de fonds en comble : http://autres-talents.fr/autoedition/Conseils/fixer-prix-vente-livre–5,19.html

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s