Récit de voyage: semaine de football, un retour dans le temps

En ce début de semaine du Super Bowl, je me suis souvenu d’un billet de blogue que j’avais écrit en 2009 à propos d’une partie de football à laquelle j’ai eu la chance d’assister à Baton Rouge en Louisiane en l’an 2000 devant plus de 96 000 personnes.

J’ai donc décidé de re-publier cet article, sans aucun changement, tel que je l’avais écrit à l’époque.

Je délaisse donc pour un court long billet ma Vie de papa pour parler du sujet de la semaine, le football.

Bonne lecture!

Voyage en Louisiane: college football

publié le 17 décembre 2009

Aloha!

En cette belle journée de -30 avec les vents, je prends une petite pause de travaux dans la maison pour vous raconter une petite partie de mon voyage en Californie et au Mexique qui m’a amené, sur le chemin du retour, à faire un saut en Louisiane.

Qu’est-ce qui me prend ce matin de décider comme ça de vous parler de football collégial américain? Et bien, à l’approche de tous les “bowls” du 1er janvier, ça m’a fait penser à un passage très apprécié de mon voyage.

Alors, on fait un saut en arrière. Nous sommes le jeudi 28 septembre 2000, quelque part entre le Mexique et la Floride, sûrement au Texas. Moi et Bernie, mon bon ami et compagnon de ce voyage inoubliable, sommes en route vers le Québec. Nous avons prévu faire un petit arrêt en Floride avant le retour à la maison. Dans mon cas, il faut dire qu’après un arrêt de deux semaines au Québec, je reprenais la route vers l’Ouest canadien pour une autre saison à Sunshine Village à Banff. Comme je le disais, nous traversions les États-Unis sur l’autoroute 10 vers la cote est et c’est probablement à ce moment que nous avons décidé de passer une petite soirée en Nouvelle-Orléans. Alors, nous avons roulé et roulé pour finalement atteindre notre objectif d’être en Nouvelle-Orléans le vendredi matin après une nuit presque blanche à rouler. En ce vendredi matin, nous avons trouvé une petite auberge de jeunesse et nous avons fait une petite sieste avant d’aller découvrir ce que la Nouvelle-Orléans avait à nous offrir. OUFFF!!! Quelle soirée! Un vendredi soir sur Bourbon Street, je souhaite à tous de vivre ça au moins une fois dans votre vie! Mais, quel est le lien entre une soirée de party intense et le football?

Durant la soirée, nous avons rencontré plusieurs gens qui venaient du Tennessee et qui étaient en ville pour une partie de football le lendemain soir à Baton Rouge, lieu de Louisianna State University. Bernie étant un grand fan de football collégial américain, nous avons décidé que ce serait notre prochain arrêt avant la Floride. Notre soirée de party se conclua vers les 5h du matin et le samedi, à midi, nous étions sur la route vers Baton Rouge situés à environ 90 minutes de la Nouvelle-Orléans.

En route, je lisais sur l’université de la Louisiane et sur le fait que le stade de football, Tiger Stadium, pouvait recevoir plus de 92 000 personnes. Pas de problème pour avoir des billets que nous nous disions. Arrivées sur place, nous avons compris ce que représente vraiment le football collégial pour les Américains. Fou raide. Le tail-gate party était gigantesque. Des milliers et des milliers de personnes faisaient la fête, bbq, etc. en attendant le grand match. En plus, cette partie entre LSU et Tennessee était une des parties les plus attendues de l’année entre ces deux excellentes équipes et en plus, diffusée en télévision nationale en prime time, donc, la grosse affaire. Mais, avant de profiter du tail-gate, et aussi pour nous remettre de notre soirée de la veille en Nouvelle-Orléans, nous commencions à découvrir le campus de LSU et cherchant la billetterie. Une fois sur place, une mauvaise nouvelle nous attendait: SOLD OUT… Quoi? Sold out dans un stade de 92 000 personnes? Merde…

C’est alors que nous avons commencé à faire le tour du stade en espérant trouvé un revendeur de billets qui nous ferait un bon prix puisque notre budget était plutôt limité. Après quelques minutes de recherche, nous sommes tombés sur un monsieur quelconque qui avait 2 billets à vendre justement et, ce qui était génial pour nous, il demandait le prix coutant, c’est-à-dire 60$ pour les 2 billets. En sortant tout ce que nous avions en argent liquide, nous nous sommes rendu compte que nous n’avions que 56$US en liquide sur nous. Heureusement, le monsieur accepta le tout. Fiou! Nous sommes retournés à la billetterie afin de savoir où étaient situés nos billets. Quelle ne fut pas notre surprise d’apprendre que c’était des billets pour personnes handicapées, mais que c’était correct que nous les utilisions. La préposée à la billetterie nous dit de nous rendre à une entrée spécifique du stade et que quelqu’un nous indiquerait nos sièges. Soulagés d’avoir trouvé des billets, nous avons pu prendre quelques bières en attendant le botté d’envoi.

Environ une heure et demie avant la partie qui était prévue pour 18h, nous pouvions entrer dans le stade, alors nous étions anxieux de voir ou nous étions assis. Comme on nous l’avait expliqué, quelqu’un se chargea de nous montrer nos sièges… et nous n’avions pas pensé que les personnes handicapées ne sont pas installées dans le milieu des gradins. Nos bancs étaient à la hauteur du terrain, en 1ère rangée tout de suite au bout de la zone des buts! Nous étions dans un immense stade de près de cent mille personnes et nous, les deux petits Québécois étions assis en 1ère rangée… Malade! La partie comme telle fut des plus époustouflantes. Après que Tennessee eut comblé un retard au dernier quart, LSU, l’équipe locale, remporta la partie en prolongation. C’était la première fois dans l’histoire de cette université qu’une partie locale se rendait en prolongation. Les partisans des Tigers, fous de joie, envahirent le terrain y jetant même les poteaux des buts par terre. Tout simplement magique comme soirée de football.

Plus tard, j’ai lu sur un site web que cette partie fut l’événement de l’histoire de l’État de la Louisiane qui attira la plus grande foule!

Après la partie, nous avons repris la route vers la Floride en nous disant que nous venions de vivre un événement magique. Je vous invite d’ailleurs à visionner un vidéo sur cette partie que j’ai trouvé sur YouTube.

J’espère que vous avez aimé ce petit récit de voyage. Le 1er janvier, si vous tombez sur un Bowl de football américain et que vous voyez LSU y jouer, allez-y d’un GEAUX TIGERS!

Bonne journée!

Avant la rencontre, nous arrivons à nos sièges!

Quelques minutes avant que la partie commence, le stade commence à être pas mal plein!

Playball!

Victoire LSU! Les partisans se lancent sur le terrain, font tomber les poteaux des buts!

Publicités

2 réflexions sur “Récit de voyage: semaine de football, un retour dans le temps

  1. Dommage que ton blogue de 2009 ne soit pas dans tes archives 😦 C’est tellement plaisant de te lire François…….tu as une plume incroyable!!! Merci XX

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s