Vie de papa: service à la clientèle

Ce matin, je suis allé dans un gros magasin d’électronique dans le but avoué d’acheter quelques bebelles. Que voulez-vous, j’aime bien dépenser pour ce genre de truc.

Pour les besoins de la cause, on va appeler ce magasin, le « magasin du future ».

Alors, j’arrive dans le « magasin du future ». Je fais un petit tour rapide au cas où je réussirais à me créer d’autres besoins en plus de ceux que je me suis créés dernièrement. Finalement, je résiste à la tentation et je m’enligne vers le produit #1 sur ma liste.

Attente de quelques minutes…

Ok… La commis la plus près de moi est occupé avec un client, alors je vais passer à produit #2 sur ma liste.

Je me déplace vers cet autre objet de convoitise dans le but d’avoir plus d’informations.

Attente de quelques minutes encore…

Je retourne vers le produit #1 puisque je vois trois-quatre employés pas très loin qui ne sont pas occupés avec des clients, mais plutôt à échanger avec eux. Je me dis que j’aurai surement les informations sur ce produit et que je pourrai probablement l’acheter.

Attente de quelques minutes encore… Pendant que les employés parlent entre eux… Même qu’une d’entre eux se promène, téléphone intelligent à la main, envoyant texto et discutant des réponses de son interlocuteur avec ses collègues.

C’est pas mal à cet instant précisément que je me suis dit : « fuck off »… Je vais donner mon argent à un autre magasin que le « magasin du future »!

Faut croire que ce n’est pas tout d’avoir une tonne d’employées sur le plancher de son magasin. Il faut aussi les former au service à la clientèle et, à ce que je me suis fait rappeler ce matin, ce n’est pas donné à tous…

Un gros fail à ce magasin. Si je fais le pied de grue pendant cinq minutes devant un produit, il me semble que mes intentions sont assez claires que je veux savoir quelque chose en lien avec ledit produit.

Y’a des limites à vouloir dépenser mon argent!

La bonne nouvelle de cette histoire, le solde de ma carte de crédit est le même que ce qu’il était quand je suis parti ce matin!

P.S. En passant, ce n’est pas parce que c’était la cohue ce matin… Il devait y avoir pas plus de 5 clients dans le magasin!

Publicités

3 réflexions sur “Vie de papa: service à la clientèle

  1. Malheureusement pour ma carte de débit, lorsque je suis allée au Best Buy à Québec… Y’a un commis qui m’a vu rôder autour des iPad… ahahahha. Tu as bien fait dans un sens de changer de magasin, sauf que là, personne en aura de leçons. En espérant que ton blogue soit lu par un des gérants du futur shop, oupsss du magasin du futur de Rimouski pour faire un petit rappel à ses employés sur le service à la clientèle!

  2. En effet, coté service à la clientèle, on repassera. Les quelques rares fois où j’y suis allée, il m’a fallu courir au devant des commis pour espérer avoir un début de réponse. Je patientais devant le produit un bout de temps, et après 5 minutes d’attente (c’est déjà beaucoup, quand on reste devant un produit en jetant un regard insistant vers tout commis qui « semble » disponible), j’allais au-devant, quand il y en avait un! C’est arrivé à Rimouski mais aussi à Québec, alors depuis, moi, le « magasin du futur », on repassera…

  3. Moi personnellement, j’haïs quand on vient me déranger pis essayer de pousser une vente… Quand j’Ai une question, j’interpelle directement un des employés mais je comprends que la norme devrait être qu’ils abordent leur clientèle afin de leur fournir du service 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s