Vie de papa: si tu le dis, fais-le

Ce matin, j’étais à la clinique lorsqu’il m’est venu l’idée de ce billet. Eh oui, j’ai été consulter pour mon streptocoque. 10 jours d’antibiotique…

À vrai dire, c’est une situation qui s’est produite qui m’a fait réfléchir.

À mon arrivée, il y avait déjà une vingtaine de personnes dans la salle d’attente. Puisqu’il n’y avait qu’une dizaine de chaises, on était quelques-uns debout.

Et il y avait cette petite famille, le père et la mère dans la fin de la vingtaine je dirais et une petite fille d’environ 4-5 ans.

Et elle en avait de l’énergie.

Mais, ça, je n’ai aucun problème avec ça. Surtout que j’ai compris assez vite que ce n’était pas pour elle qu’ils étaient à la clinique, donc la pauvre petite devait trouver le temps plutôt long.

Disons qu’elle était plutôt agitée. Jusqu’à un certain point, je n’ai aucun problème avec ça. Après tout, c’est une enfant.

Mais, ce qui m’a « bogué » ce matin est l’attitude des parents.

Sans cesse, ils lui disaient d’arrêter, de venir les retrouver, d’arrêter de déranger les gens. J’ai arrêté de compter à une quinzaine d’interventions de la sorte. Tout y a passé. Les menaces, les ordres, etc.

Mais la petite n’en faisait qu’à sa tête. ET AVEC RAISON!

C’est quelque chose que j’ai compris assez vite en éducation et que tous les parents devraient comprendre: si tu dis quelque chose, fais-le.

Si tu menaces ta petite fille d’aller la porter dans l’auto si elle n’arrête pas, après le 2e avertissement tu le fais. Tu ne continues pas à la « menacer » pendant 10-12-15 avertissements.

En classe, c’est la même chose. Quand je demande à un élève de ne pas faire un certain comportement, je lui explique la conséquence sur le coup. S’il continue, il aura la conséquence prévue illico.

Chers parents, si vous souhaitez vraiment éduquer votre enfant et avoir un certain « contrôle » sur lui, si tu le dis, fais-le. Sinon, il vous défiera toujours et aura assurément le dessus sur vous tout au long de son enfance.

Publicités

11 réflexions sur “Vie de papa: si tu le dis, fais-le

  1. Hey c’est vrai pour être éducatrice en petite enfance c’est vrai mais ce qui semble si simple ne l’est pas toujours voilà… Je suis une EXCELLENTE éducatrice mes minis sont d’EXTRAORDINAIRES petits trésors mais il m’arrive parfois d’agir comme ses parents avec mes propres enfants pour des raison x ou y… voilà..

    1. Le mot clé de ton commentaire est parfois… Je suis certain que tes enfants connaissent bien tes limites même si parfois ça nous tente moins de les appliquer. Peut-être que c’était une de ces journées pour ces parents…

      1. Oui en effet … C,est que comme nous sommes humains (ben oui j t apprends rien hein hahaha) ils nous arrivent parfois d’avoir la gâchette vite sur les avertissements et conséquences, donc il faut réviser notre position a l occasion 😉

  2. Tout à fait d’accord avec votre commentaire, mais vous savez la constance est pour moi le mot clé! Avant d’être mère j’avais cette même opinion que vous lorsque je voyais des enfants avec leurs parents. Maintenent j’ai des enfants et ce n’est pas toujours évident de garder le cap et de faire respecter nos limites. Pour plusieurs raisons quand se sont nos enfants il nous arrive d’être plus «mou» alors que ça ne devrait pas être le cas afin de ne pas les éduquer en enfant roi! Dans un autre ordre d’idée, je dois vous dire j’aime beaucoup vous lire! Vos sujets sont variés et reflètent la vraie vie! Et surtout ne lâchez pas! Et aussi une belle pensée pour votre conjointe!

  3. Bien que je comprends qu’avoir un enfant ne vient pas avec un manuel d’instruction mais comme dit si bien Caroline, l’important c’est la constance. Je suis éducatrice de formation tout comme Nymela et un jour, nous nous sommes fait dire par un papa dont l’enfant avait quelques difficultés comportemental et qui, de surcroit, répondait à son père en criant et en le frappant, que nous n’étions pas dans l’armée! C’était donc normal de laisser de l’air à son gars…. ça va être la génération future… ça ne sera pas des grèves comme présentement qu’il va y avoir s’ils n’ont pas ce qu’ils veulent, ça va être le bordel total!

    1. hahaha! hey oui on en voit de bien des couleurs… Mo c’est plate mais ici c’est l’armée de la politesse et du respect … pour le reste on peut bien se rouler dans la boue si sa nous chante 😉

  4. Je suis bien d’accord. C’est pour ça que j’évite de faire des menaces bidons… j’évite, je dis bien, mais il m’arrive d’en faire! En fait, maintenant, j’essaie de plus en faire du tout, bidon ou pas.

  5. tu as parfaitement raison, les conséquences sont la pour être appliquées et non pour être répétées. Surtout en clinique et surtout quant ce n’est pas l’enfant qui est malade. j’ai remarqué la même chose dans mon coin. si tu vas à l’urgence, des fois tu te demandes lequel ou laquelle dans la famille est malade car il y a la maman, le papa, la tante et l’enfant pour découvrir que c’est la papa, dont la fillette ce n’est vraiment pas sa place. Si t’es rendu que t’es adulte et tu ne peux pa te rendre à la clinique seul tu as un problème pis pas seulement physique. sur ce Je te salue!!

    1. Je ne suis pas d’accord avec votre affirmation où vous dites que si « tu ne peux pa te rendre à la clinique seul tu as un problème pis pas seulement physique ». C’est pas tout le monde qui peut avoir quelqu’un pour garder les enfants…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s