Vie de papa: dérapages

Non, je ne parlerai pas du gouvernement libéral de Jean Charest ou de la grève étudiante. Ce serait trop facile… En passant, ça sent les élections de plus en plus. Mais, c’est un autre débat.

Je parle plutôt du film du même titre que ce billet. Vous savez, le film de Paul Arcand qui parle des jeunes au volant?

Un commentaire que j’ai lu à de multiples reprises depuis quelques jours est: « Il faut vraiment qu’on montre ce film-là dans toutes les écoles pour que les jeunes le voient ».

Voici un autre commentaire que j’ai lu ce soir sur Twitter:

– Mon père qui apporte mon frère qui vient d’avoir ses permis à aller voir Dérapages en espérant qu’il changera sa manière de conduire!

Voici ce que j’ai répondu:

– Bravo à ton père qui prend ses responsabilités parentales!

Ce à quoi elle m’a répondu:

– Exactement ce que je lui ai dit… Il m’a dit peut-être que ça ne changera pas grand-chose, mais si on peut en sauver 2-3…

Et une dernière réplique de ma part:

– Si tous les pères faisaient comme lui plutôt que de pelleter ça dans la cour des écoles comme plusieurs le suggèrent!

——————————————————————————

Je vais vous avouer quelque chose. Je suis en admiration devant ce papa que je ne connais absolument pas. Pourquoi? Parce qu’il a pris ses responsabilités parentales en main plutôt que de pelleter le problème dans la cour des écoles. Il a pris l’initiative lui-même d’amener son fils au cinéma pour voir ce film-choc et je suis certain qu’ils ont eu une bonne discussion au retour à la maison.

C’est beau de voir que certains parents ont encore à coeur d’éduquer leurs enfants eux-mêmes.

Je n’ai pas encore vu ce film. De ce qu’on entend, c’est quelque chose à voir qui nous fait réfléchir sur nos comportements au volant.

Ce soir, ce papa a peut-être sauvé la vie de son fils en l’amenant au cinéma. Il a peut-être sauvé la vie d’autres personnes aussi. Il a peut-être fait cela pour rien aussi comme il l’a lui-même avoué, mais il aura au moins le mérite d’avoir lui-même tenté d’influencer positivement la vie de son garçon et de lui expliquer certains enjeux de la vie.

C’est aussi ça la vie de papa. Il n’y a rien de mieux qu’un père et une mère pour guider ses propres enfants.

Publicités

3 réflexions sur “Vie de papa: dérapages

  1. Excellent commentaire Francois!! Sortie au cinéma avec son papa aura certainement plus d’impact que de visionner le documentaire avec des chums de l’école.

  2. Bravo à ce papa pour son initiative…..c’est très bien! Et s’il est sincère en voulant sauver des vies………..il devrait également lui conseiller de signer pour un don d’organes en cas de décès. On dit qu’un décès d’un jeune peut sauver sept vies….on appelle ça …..être gagnant ….. d’une façon pathétique! Je crois que c’est la meilleur façon de faire prendre conscience aux jeunes que la vitesse tue! Vas y mon fils, continue à faire de la vitesse, tu pourras sauver des vies! Ça, on appelle ça…..un chat, c’est un chat!

  3. Un des problème est que ceux qui ont des comportements dangereux ne visionneront pas ce documentaire. Ils ne se sentent pas concernés et n’ont rien à se reprocher.
    Les parents responsables, qui ont des enfants avec de fortes chances d’avoir des comportements responsables, eux, vont visionner cela avec leurs enfants. Ils vont en discuter et superviser leurs enfants.
    Si les jeunes veulent consommer et « avoir ube vie de jeunesse », je n’ai aucun problème avec ça….mais qu’ils ne prennent pas le volant.
    Ne jamais oublier qu’avoir un permis de conduire c’est un PRIVILÈGE et non un droit !!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s