Vie de prof: c’est aussi ça faire de la suppléance #2

Hier soir, je reçois un appel pour de la suppléance. Bon, ok… Ce n’est, encore, que pour une demi-journée, mais c’est mieux que de regarder le temps passer à la maison.

Alors, ce matin, je travaillais. Heureusement, c’était dans une école tout près de chez moi. Même pas 10 minutes pour m’y rendre.

J’y débarque vers 7h30 puisque je devais faire de la suppléance à 7h50 et les cours commencent à 8h. En arrivant, je fais comme tout bon suppléant et je m’informe de mon horaire pour l’avant-midi.

Surprise!

Je dois faire 10 minutes de surveillance et, puisque j’imagine que je dois travailler très fort pendant ces 10 minutes, j’ai déjà le droit à une période libre de 60 minutes (pas payé)…

Si j’avais été prévenu, je serais surement arrivé un peu plus à la dernière minute et je me serais préparé une occupation pour cette heure à passer (comme vous écrire).

C’est aussi ça faire de la suppléance, c’est accepter qu’on passe une partie de notre journée dans une école à attendre que les élèves reviennent en classe.

Par terminer, je m’adresse à mes amis profs à la commission scolaire. Ce n’est pas que je vous souhaite un malheur, je ne souhaiterai jamais cela à personne. Mais, ça ferait bien mon affaire si quelques uns d’entre vous tombaient malade ou enceinte. Je pourrais finalement avoir le contrat que j’attends depuis le mois de janvier et savoir à tous les jours où je vais travailler et avec qui. Merci de me faire cette faveur!

Publicités

4 réflexions sur “Vie de prof: c’est aussi ça faire de la suppléance #2

  1. Une heure à perdre son temps pas payé ???!!! Ça pas de maudit bon sens !! Naturellement, aucun grand penseur n’a pensé à offrir cette heure qui pourrait être payée pour aider des enfants en difficulté, qui ont besoin d’un peu plus d’explications en privé !!! Une belle perte de temps et de compétences !! Lâche pas !

  2. Ce juste ben mal fait, parcs que l’enseignante que tu remplaces va perdre 1/2 journée en ne tenant pas compte de cette période libre donc amont avis, nous pourrions etre utilisés dans les écoles au profit des enfants et etre payer!! En plus, notre convention collective doit etre la seule a accepter qu’une personne entre pour travailler seulement 1h, a l’habitude il y a une regle de minimum 3 h.
    Je comprends cependant pour l’avoir déjà fait qu’il est plaisant de perdre seulement 1h dans notre banque de maladie, quand dans notre horaire on a 1periode libre suivie de 1 h de cours. Je suis tout de même consciente que la situation est désagréable pour celui ou celle qui doit effectuer cette heure.
    Bon assez pour la montée de lait ce matin:))
    Bonne journée François et ne désespère pas, mon CHUM est tres haut sur lampiste de priorité et n’a pas de 100% a date, on attend encore apres ça parce que j’accouche au debut mai et sinon, il ne pourra pas prendre son congé de paternité:((
    Une chance que le congé estival est pour bientôt!!

  3. ouin! Pas mal d’accord avec ta frustration.. moi, ça fait depuis le début de l’année que je remplace une enseignante en maladie.. je suis encore payé à la minute!!! et en plus, aujourd’hui, 2 de mes classes étaient à une pièce de théâtre durant mon cours d’anglais. On ne m’a même pas avertit en avance. J’ai donc eu la chance d’être coupé dans mon salaire pour ces deux périodes! Alors que je me fendais le derrière à préparer mes rencontres de parents, à faire des appels aux parents et à essayer de recéduler ces deux périodes. Enfin, statut précaire de cacacul!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s