Vie de papa: je suis un extra-terrestre

Et oui! Je suis un extra-terrestre! Vous ne le saviez pas?

Du moins, c’est l’impression que l’on a eue hier toute la journée moi et ma copine…

Je vous raconte.

Hier, samedi, c’était jour de sortie pour nous. Quelques petites commissions à faire le matin et un diner avec des amis dans un resto en ville. Le tout suivi d’un 4 à 7 tout à fait improvisé ainsi qu’un souper dans un autre restaurant tout autant improvisé. Une belle journée quoi!

Mais, ce qui nous a le plus marqués de notre journée hier est le regard des gens à notre endroit. Désolé de notre paranoïa, mais à chaque place où nous arrivions, nous nous sommes fait dévisager, regarder avec des faces de pitiés, vus des gens se retourner, etc.

Et non, ce n’était pas de la paranoïa… C’était bel et bien réel.

Je suis certain que d’autres parents endeuillés auront vécu la même chose que nous. Les gens ne savent pas comment réagir face à notre malheur. Je ne leur en veux pas. Je sais que notre « histoire » a été très médiatisée; c’est un choix que j’ai fait d’en parler aussi ouvertement pour aider à faire de notre monde un monde meilleur.

Mais, je ne suis pas une « star »… Je ne suis pas quelqu’un qui fait pitié… Je ne suis pas un extra-terrestre…

Je suis un papa endeuillé, tout comme la maman.

Alors, à l’avenir, si nos chemins se croisent, un sourire, une belle parole, au pire, ignorez-nous si vous ne savez pas comment réagir, mais de grâce, ne nous regardez pas comme si nous étions sortis d’une autre planète.

Publicités

25 réflexions sur “Vie de papa: je suis un extra-terrestre

  1. Alors d’ici, de mon petit coin de campagne dans les Bois-Francs, moi et mes trois petits bonhommes, on vous fait un grand sourire et un clin d’oeil pour vous dire « lâchez pas »!! xx

  2. Vous avez vraiment raison. En plus, les gens portent des jugements ou donnent des commentaires inutiles. On vit la même chose lorsqu’une personne est atteinte d’un cancer ou autres maladies visibles ou bien losqu’on se sépare… Bon courage et marchez la tête droite car vous êtes vraiment merveilleux! xxx

  3. Dans notre société le départ d’un petit ange provoque de la compassion à laquelle on colle une étiquette.
    Ainsi pour certains cette compassion ne peut s’exprimer : plusieurs restent bouche bée devant un tel bouleversement.
    C’est un moment de votre vie qui est très personnel. Vous avez choisi de le partager avec la communauté mais certains vous prennent pour des personnages de cirque vue votre « différence ».
    Loin de moi l’idée de me comparer à vous mais je suis passée par l’hopital de Montréal pour Enfants et j’y ai demeuré avec mon fils pendant 5 longues années en laissant mes deux autres fils derrières.
    J’y ai vu quelques petits anges plus ou moins vieux partir vers un monde oû il n’y a pas de souffrance , pas de différence.
    J’y ai vu des parents certains surpris, certains déchirès, certains détruits et certains qui, comme vous, décident donner la place qui convient à leur petit ange.
    Pour aujourd’hui, je vous donne plein de sourires, de belles paroles, d’encouragement et de sérénité afin que vous puissiez poursuivre votre chemin.
    Votre petit ange vous accompagne, j’en suis convaincue.

    Avec compassion

    Sylvie

  4. Il est vrai que la société d aujourd hui ne sait pas comment dealer avec des choses de ce genre..les gens ne savent pas comment exprimer ses sentiments et ceux qui le font sont des gens hors du commun. Je vous dit bravo de pouvoir exterioriser votre chagrin de cette manière…peut-être certains seront appelé à voir que c est une chose normale de parler de ce qui nous chagrine au lieu de refouler ça dedans.Je crois sincèrement que votre deuil sera plus facile à vivre de cette manière. À chaque fois que j ouvre votre page, je ne peux m empêcher de verser une larme de compasssion pour vous.Je vous aime beaucoup et j espère pouvoir vous lire jusqu’ a votre prochain bb

  5. Tout à fait ! Lorsque je croisais des gens que je connais (au magasin, épicerie, etc…) ils changeaient de rangée…En pensant probablement que je ne les avaient pas vu !!!! Mais oui, je les avaient vu 😉 Avec le temps (Ça fait près de 4 ans que nous avons perdu notre premier garçon lors d’un décès in-utéro), on se fait une carapace et c’est plus facile d’affronter les regards ….et les commentaires maladroits!

    Courage ! Les gens ont beaucoup de compassion, mais il est souvent bien difficile pour eux de l’exprimer sans créer de vagues 😉

  6. Ouain! C’est clair que les gens ne savent pas comment réagir et même que certains sont fâchés… Si nous semblons trop bien, c’est pas normal. Les gens préféraient nous voir en boule dans un coin en train de pleurer. La vie continue et je suis certaine que c’est ce que nos petits Anges veulent. Il est important de faire ce que l’on aime, c’est la seule façon de s’en sortir sainement.
    C’est de gens comme toi, François, qui vont faire avancer la cause du deuil périnatal et changer les choses….
    Ouf! Je t’en mets beaucoup sur les épaules…

  7. Je vous envoient à Toi, Francois et Cynthia un immense sourire, je vous trouve terriblement courageux de passé à travers cette épreuve et je crois que votre petit Charles-Antoine qui est en haut avec les anges, vous donne toute cette force de passer, malgré l’immense chagrin, à travers !!!!!

  8. ;):):):):):):):):):):):):):):):):) juste pour vous 🙂 je n’ai pas d’autre mot a vous dires la seul chose vous faites maintenant parti de ma journée je pense a vous 3 🙂

  9. ne vous enfaites pas les gens ne savent pas comment reagir face a une situation comme la votre mais moi je vous dit que vous aveztoute un courage detre capable den parler comme vous le faites et que cest exeptionnel car cest surement ca qui va vous aider a passer a travers votre deuil et qui sais peut etre un jour aller vous vouloir un autre petit anges ds votre vie!! mais moi et mon conjoint on a 2 petites filles et je suis enceinte dun troisieme et quand on a vue votre hommage onen a pleurer et on vous leve notre chapeau lachez pas votre courage!!!!!!!!

  10. Bravo!
    Ce que j’ai vue dans votre vidéo de Charles-Antoine ce sont des parents qui ont profité de leur petit être pendant tous les moments de sa courte vie! En lui prodiguant de l’amour, sourire et bonne humeur malgré l’anxiété et la peine qui vous habitaient. Merci pour votre témoignage! C’est merveilleux de vous voir ainsi! Bonne chance pour le futur!
    Et non vous n’êtes pas des extra-terrestre, vous êtes simplement humain!

  11. J’étais au funéraille d’un ami il y a quelques années. À la fin, son frère lui a rendu hommage. J’imagine qu’il entrevoyait déjà des situations comme celles que tu décris, car à la toute fin, il nous demandé de ne pas être mal à l’aise en sa présence dans le futur, et de ne pas avoir pitié de lui, car il avait eu la chance d’avoir le plus extraordinaire des grands frères. Je sens que c’est le même message que tu lances sur ton blogue depuis le décès de Charles-Antoine, à nous tous de le recevoir ainsi.

    Cela dit, il faut comprendre qu’ici, tout ce qui entoure la mort est un peu tabou, et nous (collectivement) sommes mal outillés pour y faire face. Une personne ayant aussi vécu un deuil périnatal me disait qu’un voyage en Inde l’avait familiarisé avec la mort, et l’avait aidé à vivre son deuil (lequel est survenu après son voyage), à y faire face et à l’accepter. J’imagine que dans ce type d’environnement, où la mort cotoie le quotidien, le rapport à la mort et à tout ce qui l’entoure est plus mature d’une certaine façon.

    Vous êtes beaux ♥

  12. La perte d’un enfant est terrible, c’est un deuil de le voir grandir, de ne pas savoir a qui il aurait resemblé, qu’est ce qu’il aurait aimé, ses premiers pas, ses premiers mots,… J’ai eu l’occasion a quelque reprises d’accompagner des familles vivant en deuil périnatale et oui c’est absolument vrai, qu’il est difficile a chaque fois de trouver les mots, les bon mots à exprimer à cette occasion. Peut-être que certains de vos proches seront très présent pour vous soutenir et que d’autres vous donnerons peux de nouvelles mais, ne leurs en voulez pas c’est simplement qu’ils ne savent pas comment réagir et quoi vous dire. C’est très bien que vous parliez de votre histoire aux gens mais surtout parlez en ensemble tout les deux. Ne vous cachez pas vos sentiments, votre tristesse, votre désarois et surtout votre colère car il est normale d’être en colère… parlez en, c’est ce qui vous permettera de rester unis et amoureux. Un enfant ne devrait jamais naître malade, un enfant ne devrait jamais nous quitter mais je suis certaine que votre magnifique Charles- Antoine a senti tout l’amour que vous lui avez donné durant ses 13 jours de vie. Il est certain que votre histoire a touché un grand notre de personnes et plusieurs on pleuré et ce sans même vous connaitre et moi la première. Aujourd’hui j’aurais le gout simplement de vous demander comment ca va ? Je vous souhaite un énorme courage et je vous envoie un gros sourire 🙂
    Prenez soin de vous

  13. Vous avez absolument raison de croire qu’on ressemble à des extras-terrestres lorsqu’on subit un cancer ,un ACV ou la perte d’un être cher! Les gens ne savent pas quoi dire ou faire…c’est donc difficile d’apprendre la compassion…on devrait apprendre ça à l’école tout comme l’intimidation!
    J’ai écris il y a 2 ans sur les journaux locaux sur la vie 2 ans après un ACV, et les ont on été surpris d’appendre qu’on est isolé dans ce monde suite à un évènement comme celui là!

  14. C’est drôle mais ce n’est pas la pitié qui resort chez vous mais bien le courage et la force, je vous lève mon chapeau parce que vous êtes extraordinaire…. 🙂

  15. bonjour a vous deux , chapeau ceci est l’une des meilleurs façon d’aller de l’avant et de continuer d’avance malgré l’épreuve que vous avez subit .malheureusement nous vivons dans une société :  » qui se donnent du plaisirs en jugent les autres et en les critiquants sans savoir pourquoi et même parfois ,ils ne savent pas quelles épreuves ou peu importe se que ses gens ont vécus personnes est mieux placer qu’un autre pour juge .bravo et continuer a nous faire partager ce que vous vivez moi et bien d’autre personnes aimons bien savoir comment vous allez et comment vous faites pour grandir avec le départ trop tôt du petit Charles-Antoine. Merci ,et faites attention a vous au plaisirs de bientôt avoir de vos nouvelles. xxxx

  16. Moi, j’aimerais bien vous croiser et vous féliciter, car tout comme moi, vous gardez TOUJOURS votre magnifique sourire malgré la douleur. J’ai aussi choisi de regarder vers l’avant et non vers l’arrière, car de toute façon, on ne peut rien y changer… Ma devise a été; on ne peut maintenant qu’avancer… Continuez vous êtes beaux et tu as un talent fou pour décrire toute vos histoires.

  17. Jespere que sa va aller mieux jai vecu 3deuil et je comprend tout a fait ce que vous viver je vous dit bon courage un jour les blessures von se refermer mais on oublie jamais bonne chance

  18. Je te dirais simplement François, si les extra-terrestres ont ta grandeur d’âme et ta sagesse, j’en veux un comme ami. J’oserais ajouter ceci: n’arrête pas d’écrire, c’est une thérapie pour vous mais également pour tous ceux qui lisent tes textes. Je crois sincèrement que les enfants choisissent leurs parents, alors Bravo Charles-Antoine, tu as de quoi être fier de ton papa et de ta maman. Pour le reste, je crois que l’essentiel a été dit, alors courage à toute la famille et mes pensées vont aux grands-parents.
    Danièle

  19. De notre belle Gaspésie,je vous envoie pleins de soleil et de sourire qui embelliront vos journées…Votre histoire me touche,je travaille tous les jours avec la maladie et j,affronte aussi des papas et des mamans qui vivent l’insoutenable..Bravo pour vos témoignages ..Votre petit rayon de soleil est fier de vous…

  20. J’e n’en reviens pas de votre courage exemplaire …C’est incroyable vous avez tous les 2 un beau grand sourire sur toutes les photos avec votre petit coeur en sachant qu’il allait se faire opérer et toutes ses difficultés vous êtes mon modèle de courage je ne vous connais pas mais vous n’êtes pas des extra-terrestres pour moi mais des gens avec une force hors du commun ..Merci de nous faire réaliser tellement de chose ♥

  21. Dans notre société le départ d’un petit ange provoque de la compassion à laquelle on colle une étiquette.
    Ainsi pour certains cette compassion ne peut s’exprimer : plusieurs restent bouche bée devant un tel bouleversement.
    C’est un moment de votre vie qui est très personnel. Vous avez choisi de le partager avec la communauté mais certains vous prennent pour des personnages de cirque vue votre “différence”.
    Loin de moi l’idée de me comparer à vous mais je suis passée par l’hopital de Montréal pour Enfants et j’y ai demeuré avec mon fils pendant 5 longues années en laissant mes deux autres fils derrières.
    J’y ai vu quelques petits anges plus ou moins vieux partir vers un monde oû il n’y a pas de souffrance , pas de différence.
    J’y ai vu des parents certains surpris, certains déchirès, certains détruits et certains qui, comme vous, décident donner la place qui convient à leur petit ange.
    Pour aujourd’hui, je vous donne plein de sourires, de belles paroles, d’encouragement et de sérénité afin que vous puissiez poursuivre votre chemin.
    Votre petit ange vous accompagne, j’en suis convaincue.

    Avec compassion

  22. Losing a child is terrible, it’s a grief to see him grow up, not knowing to whom he would resemble, what he would have liked, his first steps, first words, … J ‘I had the opportunity to accompany some occasions families living in perinatal bereavement and yes it’s absolutely true, it is difficult each time to find the words, the right words to express on this occasion. Maybe some of your relatives will be very present to support you and others can give you new, but their not want it it’s just they do not know how to react and what to say. That’s great that you talk about your story but mostly talking to people all together in both. Do not hide your feelings, your sadness, your désarois and especially your anger because it is normal to be angry … please tell, this is what will allow you to remain united and in love. A child should never be born sick, a child should never leave us but I’m sure your wonderful Charles-Antoine felt all the love you gave during his 13 days of life. It is certain that your story has touched a great number of our people and we cried and this without even knowing you and me first. Today I would taste just ask you how are you? I wish you enormous courage and I send you a big smile 🙂
    Take care of yourself

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s