Vie de prof: jouer dehors

Vous savez, depuis un mois déjà, je fais un remplacement en éducation physique.

Voici les bons et mauvais côtés de ma job présentement.

Pour les bons côtés, à tous les jours où il fait beau, j’ai la chance de « jouer » dehors avec les élèves. Par exemple, aujourd’hui, j’ai fait cinq belles heures d’éducation physique avec mes élèves à l’extérieur!

Pour les moins bons côtés, si vous voyiez les coups de soleil que j’ai sur les bras et le visage!

Comme quoi, il y en a qui ont des jobs pires que la mienne!

Sans blague, je suis très heureux d’avoir la chance de faire ce remplacement. Je peux profiter du beau temps amplement en m’amusant avec les élèves. Et ça leur fait du bien aux jeunes de passer une belle heure à l’extérieur à prendre un peu d’air dans ce temps de l’année où ils ont examen par dessus examen et où on suffoque littéralement dans les classes.

Aussi, c’est important de montrer aux jeunes l’importance de jouer dehors et de les encourager à en faire de même à la maison. Parce qu’on sait tous que les rues sont désertes après les heures de classe. Dire que quand j’étais « p’tit cul », on se retrouvait une quinzaine à tous les soirs à jouer au hockey, baseball, soccer, football, etc. à l’extérieur! Mais ça, c’est une autre histoire…

Publicités

2 réflexions sur “Vie de prof: jouer dehors

  1. Tellement du gros bonheur travailler dehors (bon… Dans mon cas meme en janvier à -38, mais bon!)

    Dans notre quartier, les enfants sont de plus en plus à l’exterieur et c’est un grand bonheur de les voir jouer, courir, sauter! Je crois qu’il y a un retour de cette tendance par ma génération de parents (fin vingtaine, début trentaine), justement parce que nous avons souvenir du temps ou nous étions « tits-culs »!!!

    Bon remplacement et merci de partager votre passion aux jeunes!

  2. Cesr vraiment triste d’être rendu au point où il faut « apprendre » aux jeunes à jouer dehors!!! Quand on était jeune, on connaissait les quartier au complet. Mon fils n’a pas su reconnaître le voisin dans sa classe tant il ne sort pas!

    Mais je m’encourage, dans notre rue, on voit de plus en plus de jeunes. Ça n’en prend que deux ou trois pour créer un effet d’entraînement, tout n’est pas perdu!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s