Grève étudiante: pourquoi faire chier?

Au moment où j’écris ces lignes, des étudiants ont décidé de bloquer l’autoroute 40 à Montréal, ce qui a, évidemment, créé des bouchons monstres. Surtout que l’heure de pointe s’en vient…

J’aimerais qu’on m’explique…

En quoi faire chier les automobilistes montréalais va aider à faire avances la cause des étudiants dans cette grève étudiante?

Sachez que je suis, en général, assez d’accord avec le mouvement de grève contre la hausse des frais de scolarité.

Mais, je suis contre les imbécilités du genre qui ne mène pas à grande chose quant à moi… Mis à part faire monter la grogne de la population contre les grévistes, est-ce que quelqu’un dans la salle peut m’expliquer en quoi c’est bon?

Dans la rue, mets-en! Même sur l’autoroute!

Publicités

10 réflexions sur “Grève étudiante: pourquoi faire chier?

  1. Je vais citer Amir Khadir, au lendemain du blocage de l’accès au pont Jacques-Cartier:

    «C’est bien peu payer, quelques heures même dans un bouchon de circulation pour s’assurer que l’avenir de nos jeunes n’est pas bouché. Boucher un pont pour débloquer l’avenir de nos jeunes et de notre société pour garantir à notre société le meilleur. Ce qu’on souhaite, c’est un avenir débloqué. Donc, pour ça, si on est perturbés dans nos vies, moi, j’estime que c’est bien peu payer.»

    Au passage, je me permets de rappeler que la ministre Line Beauchamp refuse toujours tout dialogue avec le mouvement étudiant, et qu’à part pour ces actions perturbatrices, le mouvement étudiant a peu de pouvoir de négociation. Je ne dis pas que la virée sur l’autoroute 40 d’une centaine d’étudiant·es était une bonne idée, et que cette action sera bénéfique pour le mouvement social contre la hausse des frais de scolarité. Et je ne dis pas le contraire non plus, je ne sais pas. Mais je comprends qu’un petit groupe puisse envisager que ce soit une bonne idée.

    Sur le sujet, je vous conseille ce reportage de Radio-Canada: http://www.radio-canada.ca/nouvelles/societe/2012/03/14/001-appui-professeurs-greve.shtml

    1. On s’entend que de se mettre la population à dos n’est surement pas la meilleure stratégie de négociation? Au contraire, ils doivent mobiliser toute la population pour faire bouger le gouvernement…

    2. Je suis d’accord avec Sylvain. Il est vrai qu’un bouchon de circulation n’est pas plaisant. Mais ce bouchon de moins de vingt minutes devient ici un cri ultime d’un groupe très large (plus de 100 000 maintenant) en grève qui peine à faire bouger un gouvernement qui fait la sourde oreille (en ne parlant pas ici des manifestations mal gérées par la SPCUM). Quand nous arrivons dans des contextes de grèves qui englobent autant de gens, il est normal de voir quelques débordements, dont certains, nous nous entendrons, sont stupides.
      Ce qui me dérange surtout dans ce débat, c’est ces expressions qui reviennent souvent lors de ce genre de débordement: « ce n’est pas bon pour LEUR cause… » « LEUR sympathie », etc. Je ne suis plus étudiant depuis des lustres, maintenant professeur, mais il est insensé de remettre cette cause dans les mains de ces jeunes uniquement. Une société plus éduqué est l’affaire de tout le monde. C’est un choix de société. Que l’on aie 20 ans ou 60 ans, nous utiliserons les services d’une population éduqué ou non, nous débattrons d’enjeu important avec nos voisins éduqué ou non au conseil municipal…

      1. Je suis d’accord, c’est un simple moyen de pression. Il faut conscientiser la population au débat portant sur les frais de scolarité et décider maintenant quelle société nous voulons pour les générations futurs. Il ne faut pas oublier que l’éducation est la fondation de notre société!

  2. Malheureusement avec le gouvernement actuel s’attirer la sympathie des gens n’est souvent pas suffisant.
    Il n’y a qu’à prendre en exemple les infirmières qui ont du elles aussi aller en moyen de pression pour faire bouger le gouvernement. Pourtant la plupart de la population est sensibilisé et sympathise la cause des infirmières. mais pour gagner leur point elles ont du faire des moyens de pression qui ont déplait.
    Même chose pour les éducatrices en CPE qui ont pris les parents en « otage » pour faire avancer leur cause. Pcque c’est comme ca que ca marche avec notre cher gouvernment. tant qu’il n’y a personne de mal pris et beaucoup de $$$$ en jeux personne ne va bouger.
    Sauf que les étudiants eux ils n’ont pas les moyens de pressions que la plupart des travailleurs syndiquer ont et il ne font pas perdre des tones de $$$ a personne. Les seuls pénalisé par cette grève présentement ce sont eux, ils ne pénalisent personne d’autre par leur moyens de pressions et c’est dommage par ce que leur cause n’est pas moins légitime que plusieurs autres.

  3. Pas facile..la vie..mais tellement simple ! Quand une personne saigne du nez on appuis pas sur les pieds..quand on a besoin d’un pain..on va pas chez la coiffeuse…donc si on veux revendiguer une chose qui nous tiens a coeur…il me semble que le plan d’action devrait toucher le plus possible les gens..qui sont vraiment cibler…les rues autours du parlement..les rencontres de ministre…!!!! Le premier sinistre Charest..lui..que le pont soit bloguer…ca le stresse surement pas autant..que la personne qui veux aller chercher ces enfants a la garderie..mais bon…simplement mon opignon….

    1. Exactement… Jean Charest doit être mort de rire dans son bureau. Il voit les étudiants se mettre la population à dos… Il n’a qu’à être patient…

  4. Une partie des contestations sont sur la hausse des frais, mais pourquoi la majorité des étudiants universitaire et collégial ont de l’argent pour se payer un voyage dans le sud à la semaine de relâche?

    1. Effectivement, grossière généralisation! Une phrase sortie de nul part qui n’est appuyé par absolument rien de concret alors que toutes études présentes tendent à démontrer que les étudiants et sortants récents sont en général plutôt en mauvaise posture financière et des plus endettés.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s