Grandes marées: 1er anniversaire

Aujourd’hui, 6 décembre, il y a deux anniversaires dignes de mentions… Ok, peut-être qu’il y en a bien d’autres, mais je m’attarde sur deux en particuliers.

Il y a 22 ans, un certain Marc Lépine entre dans l’école Polytechnique de Montréal et tue 14 jeunes femmes. Une bien triste journée dans la société québécoise.

Il y a un an, toute la région côtière du Bas-St-Laurent et de la Gaspésie y goutait lors des grandes marées. Puisque je demeure à Rimouski et que je travaille durant la saison estivale à Ste-Luce-sur-Mer, un des endroits les plus touchés lors de cette journée, je dois dire que cet événement m’a touché.

J’ai réalisé très rapidement dans ma vie que la nature est plus forte que tout. Quand j’étais dans les Rocheuses, les dangers d’une avalanche était présent en tout temps quand j’allais faire de la planche en « backcountry ». Et cette journée du 6 décembre 2011 m’a rappellé qu’un bon « cocktail » métérologique peut faire bien des dégâts…

Le pire dans toute cette histoire des grandes marées est que plusieurs personnes doivent toujours se battre un an plus tard pour avoir droit à l’aide promise par le gouvernement après la catastrophe. Quand on veut se faire du capital sympathie en politique, un événement du genre est une bénédiction…

http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/regional/archives/2011/11/20111124-231557.html
Cete été, pas une journée ne s’est déroulé sans que je parle des grandes marées au restaurant où je travaille. Un an plus tard, on espère ne jamais revivre une journée de la sorte dans notre belle région.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s