Chronique littéraire: Désespérés s’abstenir et Cher trou de cul

Mettons tout de suite une chose au clair : je suis un homme et je lis de la « chick lit »!

Eh oui, grosse confession en ce lundi!

Pour ceux qui ne s’y connaissent pas dans le genre, on pourrait dire que la chick lit est l’équivalent en littérature aux comédies romantiques au cinéma. Équivalent dans le sens que peu de gars vont se « vanter » d’être consommateur d’un ou de l’autre.

Alors, voilà, mon « coming out littéraire » est fait!

Une bonne chose de réglée.

Et comme me disais Marie Potvin lors de notre rencontre au Salon du livre de Québec : « Peu importe le style d’écriture, quand c’est bien écrit, pourquoi s’en passer! »

En passant, j’en suis justement à terminer le roman de cette dernière « Il était trois fois… Manon, Suzie, Flavie ». Je vous en parlerai surement bientôt.

Maintenant, passons à Désespérés s’abstenir et Cher trou de cul.

Je vous parle de ces deux livres parce qu’ils ont été écrits par la même auteure : Annie Quintin.

Désespérés s’abstenir a paru en 2011 alors que Cher trou de cul est tout récent avec sa sortie ce printemps.

Les deux romans racontent l’histoire de Clara, une belle Italienne, un peu complexe (c’est une femme après tout)!!

Je me souviens avoir lu Annie dire qu’il n’était pas obligatoire de lire Désespérés s’abstenir pour apprécier Cher trou de cul, mais je suis bien content de l’avoir fait, cela permet de mieux comprendre l’état mental de Clara et le déroulement de l’action!

Parce qu’action, il y a avec Clara, Mélo et Yan, ses deux amis inséparables.

Dans Désespérés s’abstenir, cette célibataire convaincue y va de rencontre en rencontre grâce aux internets! Et c’est l’amour qu’elle trouvera finalement en la personne du beau Damien qui la « flushera » au bout de soixante-douze jours de relation dans Cher trou de cul.

J’ai adoré la plume d’Annie. C’est divertissant, drôle et touchant. Et c’est ce qu’on veut dans ce genre de lecture; mettre la « switch » à off et avoir du plaisir.

Je n’ose pas vous en raconter trop trop sur l’histoire des deux livres, mais je vous recommande fortement ces deux lectures. Désespérés s’abstenir pourrait être plus difficile à trouver en librairie, mais l’auteure annonçait dernièrement qu’il serait réédité cet automne.

Vous avez aimé les romans d’Amélie Dubois (Ce qui ce passe au Mexique, Oui je le veux et vite, Chick lit), vous allez adorer Annie Quintin!

Bonne lecture et bravo Annie pour ce beau succès!

———————————————————————————

 Ajout du 2 novembre 2013

Cette semaine, Annie Quintin, auteure de ces deux livres que j’ai bien aimé m’a écrit sur Facebook pour m’informer qu’un chapitre extra à Désespéré s’abstenir était maintenant disponible sur iTunes. Possédant une tablette (iPad), je me suis dit que pour 0,99$, ça ne valait pas la peine de s’en passer!

Alors, mercredi j’ai acheté ce chapitre supplémentaire et j’ai lu la quarantaine de pages dans le temps de le dire hier soir.

Que raconte-t-on dans ce chapitre? On y voit la vision de Damien, l’homme de Clara, alors qu’il apprend à connaitre sa future douce par les réseaux sociaux.

Vous aimeriez lire ce chapitre inédit, visitez la page du livre sur Facebook pour voir toutes les options de téléchargement: www.facebook.com/Desesperes

———————————————————————————

Site web: anniequintin.blogspot.ca

Facebook: www.facebook.com/Desesperes et www.facebook.com/chertroudecul

Twitter: twitter.com/Annie_Quintin

IMG_1689

Publicités

4 réflexions sur “Chronique littéraire: Désespérés s’abstenir et Cher trou de cul

  1. C’est bon à savoir, j’ai lu tout les livres d’Amélie Dubois, les prochains seront les livres d’Annie Quintin

  2. C’est justement les prochains romans que je voulais me procurer. Je vais attendre la réédition. Chez Renaud Bray, ils étaient incapable de me donner de date quand je les ai questionné. Je voulais aussi te dire merci de ton coming out! Dernièrement j’ai dit à mon garçon de 8 ans qu’il avait le droit de lire ce qui lui tentait même si la couverture est rose! Vois-tu, il était gêne de me dire qu’il avait emprunter les romans de sa sœur!! Si plus d’hommes avouaient lire de la Chick lit, les petits garçons oseraient lire ce dont ils ont envie! 🙂 bonne journée!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s