Vie de papa: retour sur les Grandes Fêtes 2013

Les quatre derniers jours ont passé à la vitesse de l’éclair. Il faut dire que quand on se fait divertir de la sorte, le temps file à toute allure!

Comme j’en ai déjà parlé (lire: Vie de papa: Eliot – les Grandes Fêtes du St-Laurent et Dans mes oreilles: Goldfinger et Offspring), j’ai profité de ces journées pour assister à notre festival d’été rimouskois, les Grandes Fêtes du St-Laurent qui se tient depuis sept ans au Parc Beauséjour.

Chaque année, le festival prend de l’ampleur, passant des Cowboys fringants comme tête d’affiche à la première année, à Simple Plan, Billy Talent et Hedley dans les dernières années, pour en venir avec des Dennis de Young, Goldfinger et Offspring cette année. J’ai déjà hâte de voir l’évolution que prendra le festival l’an prochain.

En sept ans, c’est la première année que j’ai la chance de participer autant au festival. Il faut dire qu’en travaillant dans un restaurant saisonnier qui se trouve justement dans la grosse période de l’année à ce temps-ci, c’était plus difficile d’avoir congé. J’ai bien vu quelques spectacles ici et là au courant des dernières années, mais c’était la première année que je pouvais revenir soir après soir.

En plus, j’ai été plus que choyé cette année. Je me suis fait offrir, par un des membres du comité organisateur, deux passes VIP qui donnait accès au « side stage » ainsi qu’à l’avant-scène. Si cette personne lit ce billet, elle se reconnaitra et j’aimerais sincèrement la remercier pour sa générosité et sa gentillesse! Tu n’as pas idée comme cela a été apprécié!

Pour revenir au festival en tant que tel, mercredi soir, c’était l’initiation de bébé Eliot à un grand festival de musique! Malheureusement, le temps frisquet (il faisait autour de 10-12 degrés vers 21h) nous a obligés de partir avant la fin. Eliot et moi avons quand même eu le temps d’apprécier une partie de Koriass et surtout de Bernard Adamus. Nous avons dû nous passer de Mes Aïeux qui ont semble-t-il donné une excellente prestation!

Jeudi, j’avais hâte de revoir Xavier Cafeine sur scène que j’avais déjà vu à quelques occasions et qui donne toujours un excellent show. Avec mon amie Martine, et sans bébé puisqu’on annonçait une autre soirée froide, j’ai été enchanté par la bête de scène qu’est toujours Cafeine. Une heure bien remplie. Par la suite, c’est Marc Dupré accompagné de quelques participants de l’émission La Voix qui était sur scène pour clôturer cette deuxième soirée. Parmi ses invités, il y avait mes amis Fred Lebel et Étienne Cotton dont j’ai eu la chance de jaser quelques minutes avant qu’ils montent sur scène.

Je dois vous avouer que mes attentes étaient peu élevées pour ce spectacle et je dois faire une confession: j’ai ADORÉ! Marc Dupré sait donner un show et il a donné une belle place à ses invités. Beaucoup de medley et de covers, une foule conquise qui a eu du plaisir pendant près de deux heures. Bravo!

Vendredi, je ne pensais pas pouvoir assister au show puisque je devais travailler. Une température froide a fait que j’ai pu obtenir ma soirée de congé au resto, que j’ai pu souper avec femme et bébé avant de me rendre au Parc pour cette troisième soirée des Grandes Fêtes.

Je suis arrivé au milieu de la prestation du groupe rimouskois Jeffo and the Heads Up qui ouvrait la soirée. Une belle performance de leur part pour une première partie. Ensuite, les gars de Kain ont pris place. Tout allait bien dans le spectacle jusqu’à ce que le chanteur « pète sa coche » après s’être fait dire que ça allait être sa dernière chanson, créant ainsi un gros malaise dans la foule. Je ne raconterai pas l’histoire en détail, vous pouvez la lire ici: Fin de spectacle abrupte pour Kain. La nouvelle a même été reprise par le populaire blogue La Clique du Plateau (lire: Un boys band qui sprend pas pour dla m***). Le gérant du groupe a fait son mea culpa sur la page Facebook des Grandes Fêtes en avouant qu’il est à l’origine de l’erreur et qu’il avait mentionné au groupe qu’il devait jouer 90 minutes plutôt que les 60 minutes prévues au contrat… En tout cas, je vais garder pour moi mon opinion face à cette situation et ce groupe…!

Suivant ce malaise venait l’artiste Dennis de Young, chanteur de la formation Styx, qui venait justement interpréter les plus grands succès de ce groupe mythique. Je suis certain que tous ont adoré leur soirée avec De Young qui, malgré la soixantaine avancé, a encore de l’énergie à revendre!

Enfin, samedi, quatrième et dernière soirée de spectacle, la soirée que j’attendais depuis la publication de la programmation: Goldfinger et Offspring précédé de Dance Laury Dance et Mute.

Je suis évidemment un fan de Offspring depuis le milieu des années 90. Mais, je crois que je suis encore plus fan de Goldfinger depuis les mêmes années. Pour avoir déjà vu les deux groupes en show, je savais que Goldfinger donnerait un spectacle énergisant.

Je suis arrivé sur le site pour les dernières chansons du groupe punkrock de Québec Mute. J’ai bien aimé ce que j’ai vu et entendu! Les ont suivi les rockeurs de Québec Dance Laury qui ont déjà fait la première partie de Metallica à Québec il y a deux ans, c’est peu dire. On a eu droit à du gros rock sale comme il fallait s’y attendre, au grand « plaisir » de Cynthia qui m’accompagnait en cette soirée, elle qui devait rester à la maison avec bébé, mais qui a finalement cédé après avoir entendu du Offspring et Goldfinger dans la maison toute la journée (pression subtile de ma part).

Par la suite, c’est là que les choses devenaient des plus intéressantes avec la venue de Goldfinger qui a donné un show hallucinant tel que je m’y attendais. Ils dégagent une telle énergie sur scène. Une heure passée trop vite!

Finalement, la soirée se terminait avec The Offspring qui est venu nous livrer une courte, mais combien intense prestation d’une heure quinze minutes de « Greatest hits » (pour voir le setlist: www.setlist.fm/the-offspring/parc-beausejour-rimouski-qc-canada)! Ça aussi, j’en aurais pris encore plus. Mais, j’étais ravi d’assister à ces deux groupes en toute première rangée de la zone VIP. Je dois dire qu’il n’y avait pas grand monde personne plus près de la scène que Cynthia et moi; merci encore pour les passes!

Et c’est ainsi que se terminait la portion musicale de ces Grandes Fêtes (il reste la journée familiale gratuite en ce dimanche).

Une édition mémorable. Des concerts à la hauteur des attentes et même parfois plus. Une foule nombreuse soir après soir malgré le temps frisquet. Bref, la barre est haute pour l’an prochain.

Je vous laisse avec des photos et vidéos que j’ai pris durant la durée du festival. Merci d’avoir pris le temps de lire ce long billet et « rock on »!

N.B. Les photos et vidéos ont été prises à partir d’un iPhone 5, désolé pour la qualité!

————————————————————————–

Site web du festival: Les Grandes Fêtes du St-Laurent

Photos du photographes Yvan Couillard publié sur Facebook par SunLife:

Samedi 27 juillet

Vendredi 26 juillet

Jeudi 25 juillet

Mercredi 24 juillet

————————————————————————–

 Mercredi 24 juilletIMG_1533 IMG_1534 IMG_1540 IMG_1543

Jeudi 25 juilletIMG_1553 IMG_1556 IMG_1559 IMG_1562

Vendredi 26 juilletIMG_1568 IMG_1569


Samedi 27 juilletIMG_1583 IMG_1585 IMG_1588 IMG_1591 IMG_1602 IMG_1608 IMG_1614








Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s