Vie de papa: en attente

Notre petit Charles-Antoine a maintenant 6 jours. Presque une semaine déjà! Ça fait clicher, mais le temps passe vite…

Presque une semaine déjà que tu te bats pour vivre.

Presque une semaine déjà que papa et maman sont à ton chevet et te regarde changer, grandir, souffrir, sans trop pouvoir faire grand chose.

Avoir un enfant malade, c’est être dans un tourbillon d’émotion constant… Une journée tout semble aller bien. Puis, quelques heures plus tard, on doit ajuster tes médicaments parce que tu respires trop vite, que tu satures trop, que ta pression est un peu trop haute.

Ne vous inquiétez pas trop, bébé va bien en général! Mais, ce n’est pas évident pour un cœur de parent de le voir « plugger » de tout bord, tout côté…

Quand je dis que nous sommes dans un tourbillon d’émotion, vous n’avez pas la moindre idée à moins d’avoir déjà eu un enfant malade. Je suis épuisé depuis quelques jours et nous n’avons même pas à nous en occuper en tant que tel. Bien sûr, nous participons aux soins comme changer la couche et donner le boire, mais nous le faisons quand cela nous « tente », sinon, les merveilleuses infirmières du CHUL s’en occupent. D’ailleurs, elles nous répètent toutes de prendre des forces, de se reposer, donc de passer moins de temps à l’hôpital et plus de temps au Manoir à nous reposer.

Ce n’est pas évident de trouver le dosage idéal entre notre envie d’être toujours avec lui et nos besoins de nous reposer.

La cardiologue doit lui faire passer une autre échographie cardiaque aujourd’hui et par la suite, elle devrait statuer sur le type d’intervention que bébé subira dans les prochaines heures\jours. Ils prennent le temps de tout évaluer pour voir ce qui sera le mieux à court, mais aussi moyen et long terme pour notre petit Charles-Antoine.

Donc, depuis une semaine, nous sommes en attente de la fameuse opération, peu importe ce qu’elle sera exactement, qui devrait avoir lieu ce jeudi.

D’ici là, nous continuons à attendre, à encourager notre bébé à se battre de toutes ses forces et à prendre un peu de repos.

Dimanche 1er janvier: maman donne le boire à bébé! On peut bien voir que  ça prend plusieurs « bébelles médicales » pour aider Charles-Antoine à vivre.

Publicités

11 réflexions sur “Vie de papa: en attente

  1. Ma petite puce a été hospitalisée à l’âge de trois mois. Je te comprends tellement Francois lorsque tu dis être pris entre ton désir d’être présent auprès de ton fils et celui de récupérer. C’est très difficile de doser et le sentiment de culpabilité monte souvent à la surface. Le mieux est de se dire qu’on doit prendre des forces pour notre enfant qui a besoin de ses parents en pleine forme. Les infirmières ont bien raison, ne fais pas comme moi, car je peux te dire que lorsque tu ne reprends pas des forces durant l’hospitalisation, la pente est très longue à monter par la suite. Il faut penser à après l’opération. Je suis certaine que Cynthia et toi êtes une équipe remplie d’amour pour votre petit homme!! Je pense à vous!

  2. Même sans n’avoir vraiment eu d’enfant malade, je ne fais que regarder la photo de votre petit trésor et je n’ose pas imaginer ce que vous devez ressentir! Il est fort votre petit homme, et je suis certaine qu’il ressent tout l’amour que vous lui apportez, chaque petite minute qui passe! Je vous souhaite pour cette nouvelle année, que votre petit champion récupère rapidement de son opération pour que vous puissiez le tenir dans vos bras autant que vous le voulez!!!

  3. Ça ne doit pas être évident pour vous de voir votre beau petit homme se battre comme ça! Je suis persuadé qu’il y aura un beau dénouement suite à l’opération et que votre petit trésor ira de mieux en mieux. En vous souhaitant une bonne et heureuse année remplie de santé, Bon courage à vous deux.

  4. Toutes mes pensées sont avec vous Francois. Je suis vraiment triste qu’on ne puisse pas vous appuyer en personne… S’il y a quoique que ce soit qui pourrait vous aider malgré nos méchants microbes, n’hésitez pas!

  5. Lâche pas Cynthia. Ma petite puce a également été en néonatalité au CHUL à sa naissance et je sais que ce n’est pas évident à vivre. Mais je sais aussi que le personnel est très compétent et il fera tout pour ton magnifique poupon. Si tu as besoin de soutien, de parler ou d’aller manger :), je suis là pour toi. Je suis à Québec et pas très loin de l’hôpital. Fais-moi signe s’il y a quoi que ce soit.
    J’envoie à ton bébé, ton chéri et toi plein d’ondes positives.
    Bisous
    Marie-Maude

    1. Désolée, je croyais écrire à Cynthia. Je n’ai pas bien vu! Tu pourras lui faire le message pour moi s’il-te-plaît! Merci et bon courage.

  6. Charles-Antoine est vraiment très joli !! Je pense à vous fort fort ! Tes messages sont touchants. Merci de nous donner des nouvelles régulièrement. Vous êtes des parents fantastiques. Bonne chance pour la suite François et embrasse ta blonde pour moi !! J’ai hâte de vous revoir !! Mariane xx

  7. Je n’ose pas imaginer l’inquiètude que vous avez, déja un enfant en bonne santé on est tout le temps inquiet, est ce qu’il respire? est ce qu’il a assez mangé? et son poids est il bien? bref, on est inquiet à chaque moment de la vie du moment où l’on devient parents, alors un petit bout fragile je ne peux me mettre à votre place. En tout cas c’est costaud ces « petites choses  » la et courageuses +++, je vous souhaite du courage et pleins de bonnes nouvelles…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s