Vie de papa: pour toi petit ange et ta famille

Cet après-midi, je me suis revu il y a plus de deux ans et demi.

C’était un froid samedi de janvier. Quelques jours à peine après le décès de Charles-Antoine.

Nous célébrions sa courte vie entourée de parents et amis.

Aujourd’hui, c’était un gris dimanche d’août qui ressemblait davantage à une triste journée d’automne.

Nous n’avions pas le coeur à la fête. Comme ce jour de janvier.

Cynthia et moi, nous sommes allés rendre hommage à un autre petit bébé parti rejoindre les anges trop rapidement.

Nous sommes allés offrir notre soutien à ces parents vivant la perte terrible qu’est celle de perdre son enfant.

Les émotions ont été fortes…

C’est contre nature que de dire adieu à un petit ange.

J’y ai vu une famille dévastée, mais aussi une magnifique famille unie et courageuse.

Je connais trop bien les montagnes russes d’émotions par lesquels ils passent depuis quelques jours.

Et je sais aussi ce qui les attend dans les prochains jours.

Je tenais à leur écrire pour leur dire à quel point j’ai trouvé ce petit bébé si joli.

Je ne doute pas qu’il veillera sur eux dans les moments difficiles qu’ils passeront.

C’est ce que je te demande petit ange. Prend bien soin de tes proches, ils auront besoin de tout le courage du monde pour survivre à ton départ.

Et à vous chers parents endeuillés, sachez que notre porte à Cynthia et moi vous sera toujours ouverte, que vous trouverez auprès de nous une oreille attentive, une épaule pour pleurer si le besoin s’en fait sentir.

À vous tous qui étiez présents aujourd’hui, j’espère que vous resterez la superbe famille unie que j’ai vue. Aidez-vous, supportez-vous. 

Et remémorez-vous tous les beaux moments que votre petit ange vous aura fait vivre avant de s’envoler tel un petit oiseau.

P.S. Comme la famille a choisi de vivre sa peine en privée, vous comprendrez que c’est la raison pour laquelle je ne les identifie pas.

—————————————————————————————

Voici ce que j’avais écrit ce jour du 14 janvier 2012 qui vous aideront à comprendre un peu ce que nous pouvons ressentir: Vie de papa: une grosse journée

deuil perinatal

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s